Le 22 octobre prochain, Tangram et le Tangram LAB seront à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris pour l’édition 2019 de Biomim’Expo.

 

Rendez-vous annuel dédié aux acteurs et parties prenantes du domaine du Biomimétisme, Biomim’expo 2019 s’articulera autour du triptyque « Biodiversité-Biomimétisme-Climat : Quand la nature inspire l’innovation ».

 

Cette année, Tangram et le Tangram Lab s’associent à la Fondation Rougerie, au cimentier Vicat, au MIO et à la start-up SeaBoost pour une présentation commune de leurs travaux.

Cette équipe pluridisciplinaire, associant public et privée, rassemble à la fois de grandes entreprises, des chercheurs, une fondation, des architectes et une start-up, dont le biomimétisme et le monde marin constituent l’axe commun : une démonstration par l’exemple que la multidisciplinarité est indispensable à l’innovation bio-inspirée.

A cet effet, l’équipe a souhaité publier un manifeste détaillant ses engagements envers la préservation de la biodiversité marine et l’innovation durable :

 

Biomim'expo Tangram Tangram LAB Fondation Rougerie Ceebios Seaboost MIO Vicat Biomim'expo Tangram Tangram LAB Fondation Rougerie Ceebios Seaboost MIO Vicat

 

Le Mercure-Canebière inauguré !
Trois ans après le démarrage des travaux, l'ancien îlot des Feuillants a révélé son nouvel écrin d'hôtel 4 étoiles lors de son inauguration ce jeudi 17 octobre en présence de tous les membres de l'équipe de ce projet au long…

Trois ans après le démarrage des travaux, l’ancien îlot des Feuillants a révélé son nouvel écrin d’hôtel 4 étoiles lors de son inauguration ce jeudi 17 octobre en présence de tous les membres de l’équipe de ce projet au long cours : Arrelia, Groupe Fondeville, Agir Promotion et Tangram.

 

Mercure Canebière Feuillants Marseille Vieux-Port Tangram Arrelia Fondeville agir Promotion Accor Architecture Hôtel Réhabilitation Patrimoine ©Gabrielle Voinot

 

Au cœur de Marseille, à l’angle de la rue des Feuillants et de la Canebière, l’ensemble haussmannien autrefois composé de 5 bâtiments distincts de logements, accueille désormais des clients.

Si la destination du bâtiment a évolué, les équipes de Tangram, en concertation avec Accor, exploitant du site, ont souhaité conserver le bâti au maximum et travailler à partir de son adresse sur la Canebière, de Marseille et du Sud en général.

Ainsi les modénatures des façades et des menuiseries ont été restaurés à l’identique et les rez-de-chaussée ont été habillés de vitrines dans l’esprit des boutiques qui animaient la Canebière autrefois

L’aménagement intérieur rend également hommage à l’histoire du lieu en déclinant l’imagerie marseillaise et l’artisanat provençal. Les tapisseries anciennes qui recouvraient les murs sont devenues des motifs, la géométrie des tomettes se retrouve dans les luminaires et les meubles réalisés sur mesure, l’art du cannage habille les dressings des chambres tandis que le cuivre apporte cette lumière si caractéristique de la région.
Ces matériaux et savoir-faire participent à la mise en valeur de l’identité locale du bâtiment.

 

Mercure Canebière Feuillants Marseille Vieux-Port Tangram Arrelia Fondeville agir Promotion Accor Architecture Hôtel Réhabilitation Patrimoine ©Gabrielle Voinot
Mercure Canebière Feuillants Marseille Vieux-Port Tangram Arrelia Fondeville agir Promotion Accor Architecture Hôtel Réhabilitation Patrimoine ©Gabrielle Voinot
Mercure Canebière Feuillants Marseille Vieux-Port Tangram Arrelia Fondeville agir Promotion Accor Architecture Hôtel Réhabilitation Patrimoine ©Gabrielle Voinot
Mercure Canebière Feuillants Marseille Vieux-Port Tangram Arrelia Fondeville agir Promotion Accor Architecture Hôtel Réhabilitation Patrimoine ©Gabrielle Voinot
Mercure Canebière Feuillants Marseille Vieux-Port Tangram Arrelia Fondeville agir Promotion Accor Architecture Hôtel Réhabilitation Patrimoine ©Gabrielle Voinot
Mercure Canebière Feuillants Marseille Vieux-Port Tangram Arrelia Fondeville agir Promotion Accor Architecture Hôtel Réhabilitation Patrimoine ©Gabrielle Voinot
previous arrow
next arrow
Slider

 

C’est aujourd’hui le terme d’un chantier à fort enjeu technique et patrimonial révélant parfois de belles surprises aux équipes sur place, avec entre autres, la découverte d’une armature métallique de type Eiffel mais aussi une impressionnante structure bois.

La réhabilitation de cette friche urbaine a été lancée en 2013 via l’opération Grand Centre-Ville mise en place par la ville de Marseille, la Métropole Aix-Marseille Provence et le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, avec pour objectif la redynamisation du centre-ville de Marseille.

 

Mercure Canebière
Ilot Feuillants_5 mai 2017_033
Ilot les Feuillants_17 juillet 2017_009
Ilot les Feuillants_17 juillet 2017_093
Ilot les Feuillants_17 juillet 2017_077
Ilot les Feuillants_17 juillet 2017_061
Ilot les Feuillants_17 juillet 2017_041
Ilot les Feuillants_17 juillet 2017_040
Ilot les Feuillants_17 juillet 2017_039
Ilot les Feuillants_17 juillet 2017_038
Ilot les Feuillants_17 juillet 2017_023
Ilot les Feuillants_17 juillet 2017_021
Ilot les Feuillants_17 juillet 2017_127
Ilot les Feuillants_17 juillet 2017_120
Ilot les Feuillants_17 juillet 2017_099
Ilot les Feuillants_17 juillet 2017_137
previous arrow
next arrow
Slider

 

FICHE TECHNIQUE DU PROJET MERCURE-CANEBIERE :
Maître d’ouvrage : Groupe Fondeville
Assistant à la maîtrise d’ouvrage : Agir Promotion
Exploitant :  Arrelia
Architecte : Tangram
Entreprise : François Fondeville
Equipe projet : Franco Russo, Laure Masfrand, Stéphane Descamps, Sophie Ize, Iuliia Krutii, Claire Annicchiaricco, 
Christophe Flachaire, Romuald Cailly, Sophie Bourély, Jérôme Guigon
Programme : Transformation du bâti en un hôtel ****, une brasserie et un commerce
Surface : 3.752 m² SDP
Montant des travaux : 8 M€ H.T.

 

Pour cette nouvelle édition, les architectes vous ouvrent leurs portes les 18, 19 et 20 octobre prochains à l’occasion des Journées Nationales de l’Architecture.

Tangram participe de nouveau à ce rendez-vous annuel avec un programme mêlant visites guidées et conférence.

 

JNArchi 2019 Journées Nationales de l'Architecture 2019 Tangram Journées Portes Ouvertes Marseille

 

Le vendredi 18 octobre, à partir de 14h, Tangram vous ouvre les portes du Bâtiment des Affaires Maritimes réhabilité.
En compagnie des architectes de l’agence, venez (re)découvrir les différents espaces de cet ensemble patrimonial et leur nouvelle vie : l’agence Tangram, le Cité Fab et le BAM.
Attention, les visites démarrent toutes les demi-heures. (Dernier départ 17h).

JNArchi 2019 Journées Nationales de l'Architecture 2019 Tangram Journées Portes Ouvertes Marseille
JNArchi 2019 Journées Nationales de l'Architecture 2019 Tangram Journées Portes Ouvertes Marseille
JNArchi 2019 Journées Nationales de l'Architecture 2019 Tangram Journées Portes Ouvertes Marseille
JNArchi 2019 Journées Nationales de l'Architecture 2019 Tangram Journées Portes Ouvertes Marseille Cité Fab
JNArchi 2019 Journées Nationales de l'Architecture 2019 Tangram Journées Portes Ouvertes Marseille le BAM
JNArchi 2019 Journées Nationales de l'Architecture 2019 Tangram Journées Portes Ouvertes Marseille
previous arrow
next arrow
Slider

 

 

Toujours le vendredi 18 octobre, de 14h30 à 15h30, Rémi Junquera, architecte de formation, vous propose une conférence autour de l’agriculture urbaine, dans l’atelier Tangram.
« Maraîchage urbain, de l’échelle du territoire jusqu’au logement, quelles valeurs et évolutions sur nos manières d’habiter ? »
Gratuit, sur inscription.

JNArchi 2019 Journées Nationales de l'Architecture 2019 Tangram Journées Portes Ouvertes Marseille Conférence Rémi Junquera Agriculture Urbaine

 

Le samedi 19 octobre, nous vous proposons une visite hors-les-murs ; Rendez-vous sur la Canebière pour découvrir la réhabilitation de l’îlot des Feuillants en hôtel.
Accompagnés par l’architecte du projet, découvrez l’histoire de cette friche urbaine et sa transformation à travers la visite de plusieurs espaces illustrant le travail de l’équipe Architecture Intérieure de Tangram.
Visite gratuite, sur inscription. Attention, places limitées.

JNArchi 2019 Journées Nationales de l'Architecture 2019 Tangram Journées Portes Ouvertes Marseille Îlot des Feuillants Mercure Canebière

 

Retrouvez toutes les infos sur le site des JNArchi 2019.

6e par Nature Inauguration Tangram Cogedim AU*M Lyon Réhabilitation
Inauguration de 6e par Nature à Lyon
Conçu par Tangram et AU*M pour Cogedim, le projet 6e par Nature vient d'être inauguré. Cet évènement, qui a eu lieu en présence de Michel Le Faou, Vice-Président de la Métropole de Lyon, Pascal Blache, maire de Lyon 6e, Virginia…

Conçu par Tangram et AU*M pour Cogedim, le projet 6e par Nature vient d’être inauguré.
Cet évènement, qui a eu lieu en présence de Michel Le Faou, Vice-Président de la Métropole de Lyon, Pascal Blache, maire de Lyon 6e, Virginia Bernoux, Présidente de Cogedim Région Est, Hervé Le Roy de Tangram et Pierre Minassian de AU*M, marque la dernière phase des travaux avec une livraison prévue à la fin de l’année 2019.

 

6e par Nature Inauguration Tangram Cogedim AU*M Lyon Réhabilitation

 

Ce mardi 16 juillet, les engins de chantier ont laissé la place aux invités de la cérémonie d’inauguration de 6e par Nature, le projet mixte de réhabilitation des Anciennes Blanchisseries des Hospices Civils de Lyon conduit par les architectes Tangram et AU*M pour Cogedim.

 

6e par Nature Inauguration Tangram Cogedim AU*M Lyon Réhabilitation

 

Cet îlot au passé industriel situé Cours Lafayette dans le 6e arrondissement a été reconverti en logements, commerces, résidence senior et services et le parking qui accueillait autrefois les camions de linge est en train de se transformer en jardin traversant de 5.000 m².

Ce nouvel espace public (le jardin sera ouvert à tous en journée) a d’ailleurs été célébré lors de la cérémonie avec la plantation de l’un des nombreux arbres qui feront parti des aménagements paysagers.

 

6e par Nature Inauguration Tangram Cogedim AU*M Lyon Réhabilitation

 

FICHE TECHNIQUE 6E PAR NATURE, MARSEILLE
Maîtrise d’ouvrage : Altarea Cogedim
Architectes : Tangram (mandataire), AU*M
Programme : Réhabilitation des Anciennes Blanchisseries des Hospices de Lyon en 248 logements (dont 53 logements en accession, 39 logements sociaux, 56 logements en résidence jeunes actifs, 100 logements en résidence seniors), une école de danse, un espace bien-être, une salle de sport, un pôle médical, une crèche, un local associatif, des locaux commerciaux et un parking de 131 places
Surfaces : 17.500 m² SDP et 4.825 m² d’espaces verts
Montant des travaux : 20 M€ H.T.
Equipe Tangram : Hervé le Roy, Camille Thomas, Agnieszka Noskowicz, Jérôme Guigon, Candice Cassar, Mireille Sorg, Ulrike Schiermeier

Ce jeudi 13 juin, le Kley Marseille conçu par Tangram pour Bouygues Immobilier et le Groupe Kley, a remporté le FACADES2Build AWARDS, catégorie Habitat.

 

Situé à l’entrée de Marseille, le long de l’autoroute A7, l’ancien bâtiment des bureaux de la CPAM accueille désormais la résidence étudiante Kley Marseille.
L’immeuble de grande hauteur a été habillé, sur toute sa façade ouest, d’écailles en aluminium thermolaqué, aux teintes rouge, orangé et or, répondant au soleil couchant.
Disposées selon des angles différents, ces écailles transforment la façade en ensemble changeant, au gré du passage des automobilistes. Les volutes d’air, la mouvance de la mer se dévoilent aux passants.
Au-delà de l’esthétisme, ces écailles ont également un rôle protecteur.
Elles agissent comme des brises-soleils, prévenant de la surchauffe et de l’éblouissement sans pour autant réduire la luminosité et la visibilité à l’intérieur des chambres.

 

 

Les AWARDS Façades, organisés par FACADES2build, sont des distinctions annuelles dont le but est de faire connaître des réalisations architecturales remarquables de par leur façade, mettre en évidence les performances innovantes des modes constructifs et les matériaux choisis afin de répondre au mieux aux fortes contraintes techniques et réglementaires liées à l’enveloppe du bâtiment tout en ne concédant rien à l’esthétique.

Vendredi 17 mai 2019, Voyage Privé a posé la première pierre de son futur Campus en présence de Denis Philipon, PDG de Voyage Privé et de ses équipes,  Maryse Joissains, maire de Aix-en-Provence, Renaud Muselier, président de la Région Sud, ainsi que des équipes de Provence Rugby et de l’école des XV.
Situé dans la ZAC de la Constance, futur quartier hyper-connecté à Aix-en Provence, et moteur principal de Aix-Marseille French-Tech, ce campus accueillera le siège de Voyage Privé, le centre de d’entraînement de Provence Rugby ainsi que l’association Ecole des XV et un restaurant installé dans l’ancienne Bastide Lou Deven, déjà présente sur le site et préservée.

 

previous arrow
next arrow
Slider

 

La proposition architecturale et paysagère de Tangram s’est appuyée sur les caractéristiques du site, intégrant au projet les contraintes liées à la proximité de l’autoroute A8 et aux mouvements du terrain.

Une architecture en osmose avec la nature
Le bâtiment principal et le restaurant semblent ainsi sortir de la butte pare-bruit le long de la route. Entièrement végétalisé, cet espace est prolongé pour couvrir la toiture des bâtiments, créant une véritable voûte végétale. Elle protège du bruit, du vent, de la pollution.
Cette fusion paysagère du bâti est renforcé par la façade Sud entièrement vitrée, et protégée du soleil par une casquette métallique, offrant un panorama sur les collines du Pays d’Aix et créant une vraie interaction entre intérieur et extérieur de part sa grande transparence. Cette interaction est accentuée par l’aménagement en gradins autour de l’agora extérieure qui se prolonge à l’intérieur dans la zone d’accueil.

La structure intérieure est en bois, en osmose avec l’environnement qui l’accueille.
À l’entrée du site, un large passage, faisant office de parvis, relie le centre d’entraînement de Provence Rugby et l’association Ecole des XV. Cette faille s’inscrit dans le cône de vue depuis le nord du site vers le Pilon du Roi (Chaîne de l’Etoile) au Sud.
Entre ces deux zones bâties au Nord et au Sud, est aménagé un grand parc arboré.

 

 

Des espaces intérieurs à l’image de Voyage Privé
L’équipe Architecture Intérieure de Tangram a travaillé l’aménagement intérieur comme un support de l’identité de Voyage Privé et de son cœur de métier. Les espaces deviennent ainsi des invitations au voyage, chacun retranscrivant un thème : plage, jungle, montagne, city break…
Toujours dans l’esprit de Voyage Privé, entreprise novatrice, les espaces de travail offrent des zones modulables où les matériaux et postures s’adaptent aux tâches des collaborateurs afin de favoriser performances et bien-être. A l’étage des patios rythment l’espace.
Les zones de détente et de restauration sont le prolongement direct des espaces extérieurs, paysagés ou naturels.
Jouant avec la lumière naturelle et traitée comme un espace de vie à part entière, l’Agora se compose de grands gradins favorisant les échanges et reprenant les courbes de niveaux du terrain.

 

previous arrow
next arrow
Slider

 

FICHE TECHNIQUE CAMPUS VOYAGE PRIVÉ, AIX-EN-PROVENCE
Maître d'ouvrage : Groupe Voyage Privé
Architecte : Tangram
Paysagiste : Tangram
AMO : Redman
Programme : Siège social VPG, bureaux accueillant 200 collaborateurs, un restaurant d’entreprise et une crèche
Surface : 7.468m² SDP
Montant des travaux : 15 M€ H.T. 
Équipe Tangram : Emmanuel Dujardin, Olivier Bocquet, Franco Russo, Raphaël Escargueil, Stéphane Descamps, Barbara Hugues-Blanc, Iuliia Krutii, 
Elena Utenkova, Jérôme Guigon, Christophe Flachaire

Démarré en 2008 pour dynamiser les campus existants à l’échelle Nationale, le « Plan Campus » a permis la rénovation du site du Quartier des Facultés d’Aix-En-Provence. Cette importante réhabilitation en site occupée a été inauguré ce jeudi 18 avril en présence de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement et Yvon Berland, Président d’Aix-Marseille Université.

 

previous arrow
next arrow
Slider

 

Achevée en décembre 2018 avec la mise à disposition du Cube « Cœur Campus » et de l’Atelier dédié à la pratique artistique, les travaux du quartier des Facultés de Droit et de Lettres auront duré plus de 4 ans.
Dès août 2011 une réflexion collective est menée sur le projet du quartier des facultés et un Partenariat Public Privé (PPP) est lancé dans le cadre du Plan Campus avec Eiffage en tant que mandataire, associé aux agences d’architecture Tangram, Carta & Associés et EAI.

L’objectif de cette opération était de créer une nouvelle vision unie du quartier des facultés en restructurant le tissu universitaire afin de faire émerger une université plus lisible, ancrée dans son territoire.

L’équipe en charge de la réhabilitation a alors défini 3 axes afin d’atteindre ces objectifs :

  • L’ouverture du site sur la Ville pour former un grand Campus, comprenant des lieux de restauration qualitatifs, des lieux pour l’accueil du public extérieur et des entreprises ainsi que des lieux d’expressions culturelles (création d’un restaurant et bibliothèque universitaires, salle de spectacle).
  • La réhabilitation du bâti existant remis aux normes et répondant aux exigences internationales d’enseignement et de recherche, afin d’optimiser les conditions de travail de la communauté universitaire.
  • La création d’un cadre de vie exceptionnel, en requalifiant les espaces extérieurs et en développant des installations uniques.

 

previous arrow
next arrow
Slider

 

Les stationnements en contrebas de la faculté de Droit ont ainsi laissé place à de larges espaces à la déclivité douce afin de ménager des circulations piétonnes plus lisibles, reliant l’université à la Ville.
S’inspirant de la ville d’Aix en Provence et de ces cours caractéristiques, une promenade structurée sur un Axe/Nord Sud a permis de reconnecter les Facultés de Droit et de Lettres et Sciences Humaines.
Enfin, les requalifications paysagères d’ensemble, et plus particulièrement de la Roseraie, redonnent sa théâtralité au bâtiment de droit tandis que les gradins soulignant le parti pris architectural d’origine des architectes Sardou et Pouillon, introduisent une perspective propre à redonner de la majesté aux bâtiments dans une réponse contemporaine.

 

previous arrow
next arrow
Slider

 

FICHE TECHNIQUE QUARTIER DES FACULTES D'AIX EN PROVENCE
Maître d'ouvrage : Aix Marseille Université, Ministère de l’Education
Mandataire du PPP : Eiffage Concessions
Architectes : Tangram, Carta Associés, EAI
Programme : Conception et réhabilitation en site occupé du quartier des Facultés d’Aix-en-Provence
Surface : 47.300 m² SDP et 15.500 m² d’espaces extérieurs
Montant des travaux : 75 M€ H.T.
Equipe Tangram : Emmanuel Dujardin, Franco Russo, Christine Fulachier, Jérôme Guigon, Christophe Flachaire, Laure de Buzon, Ulrike Schiermeier

Marseille, le Cité Fab, Tangram… Emmanuel Dujardin détaille ses ambitions pour sa ville d’adoption et l’agence qu’il a créée voilà 10 ans.

 

 

Interview réalisée par Orianne Olive et Lucas Martinez pour Businews

Le Jarret, de la rocade au boulevard urbain
La concertation publique lancée le 29 juin dernier a permis de dévoiler les détails et objectifs du projet de requalification du Jarret, axe majeur de la ville de Marseille.   La rocade du Jarret remplit aujourd'hui trois fonctions viaires :…

La concertation publique lancée le 29 juin dernier a permis de dévoiler les détails et objectifs du projet de requalification du Jarret, axe majeur de la ville de Marseille.

 

La rocade du Jarret remplit aujourd’hui trois fonctions viaires : le contournement du centre ville, la distribution entre le centre ville et les quartiers et la desserte locale. Il est aussi une connexion majeure pour le réseau d’espaces publics à l’échelle de la ville.

Le Jarret est une rivière, venant du massif de l’Etoile et se jetant dans l’Huveaune. Busée depuis les grands travaux d’infrastructures de 1955, elle a disparu du paysage marseillais pour laisser la place à une large rocade très circulée, encombrée et bruyante, ménageant 6 voies de circulation mais des trottoirs réduits et encombrés.

 

Le Jarret aujourd'hui - ©Drones Immobilier - Devillers & Associés - Tangram

LE JARRET AUJOURD’HUI ©Drones Immobilier – Devillers & Associés – Tangram

 

CRÉER UN BOULEVARD PROMENADE

Le projet tend à gommer les stigmates routiers en supprimant le terre-plein central, le fonctionnement peu urbain des giratoires percés et le stationnement sur trottoir, pour le reporter sur la chaussée, créant ainsi de larges trottoirs. L’opportunité de cette requalification permet de transformer radicalement la rocade en un boulevard urbain au profil à 2×2 voies, en déployant ainsi une stratégie de reconquête des espaces publics fondée sur le développement de nouveaux usages.
Les espaces dévolus aux modes actifs sont séparés de la chaussée par une bande plantée d’arbres. De nombreuses traversées piétonnes facilitent les relations inter-quartiers. Les trottoirs sont agrandis et confortables ; 6,7 km de pistes cyclables sont créées.
Un système de priorité aux feux est prévu pour faciliter le franchissement des carrefours pour les bus. Également, des sections en site propre et des couloirs de bus en approche des carrefours sont aménagés pour favoriser la circulation des transports en commun et leur insertion dans la circulation générale.

 

Avenue Brossolette - ©Golem Images pour Devillers & Associés - Tangram

Avenue Brossolette – ©Golem Images pour Devillers & Associés – Tangram

 

AMÉLIORER LA QUALITÉ DE VIE

L’aménagement paysager très ambitieux vise à conserver une majorité d’arbres existants et à renforcer les alignements actuels par la plantation de nouveaux sujets, dont les essences varieront au gré du parcours.
Les espaces publics qui jalonnent les boulevards sont réinvestis et requalifiés. Le parvis du complexe Vallier est agrandi; l’espace est rationalisé afin d’accueillir de nouveaux usages. Un parcours ludique et sportif est créé à l’extérieur de l’enceinte du stade. Ce lieu de récréation et d’attente permet à chaque génération de se rencontrer autour de jeux et d’agrès.
Le Jarret a laissé quelques traces : ses méandres impriment son mouvement à la voirie. Autour du square Vallier, l’espace public se dilate, donnant l’occasion d’évoquer la rivière souterraine. Un puits, sur le trottoir, donne à voir le Jarret ; un jeu de lumière l’éclaire. Le projet prend sa source ici pour s’immiscer dans le square, agrandi, largement végétalisé, où l’offre de jeux est renouvelée et enrichie.
De grandes assises sont ménagées à l’ombre d’une végétation généreuse: les platanes existants sont complétés par de nouvelles plantations pour créer les conditions d’un îlot de fraîcheur en ville.

 

Vue depuis le parvis de la piscine Vallier - ©AMGraphisme pour Devillers & Associés - Tangram

Vue depuis le parvis de la piscine Vallier – ©AMGraphisme pour Devillers & Associés – Tangram

 

RECONQUÉRIR L’ESPACE PUBLIC

Le secteur de la Timone est une étape majeure sur le tracé du boulevard : ici, la perspective paysagère s’ouvre vers le rocher de Notre Dame de la Garde, l’espace public s’élargit, les usages et les usagers sont nombreux.
Face à la bastide historique de l’hôpital, un parvis agrandi est aménagé afin d’offrir une lecture unificatrice de la place autour de ses éléments emblématiques et patrimoniaux. Les bosquets d’arbres répondent aux façades et cadrent les vues. Le sol, tendu et de belle facture, s’étend de part et d’autre du boulevard, offrant à la fois un confort mais aussi une unité de traitement.
Le projet propose à terme de rentrer dans l’enceinte actuelle de l’hôpital, pour repousser les limites de l’espace public. Les allées piétonnes ombragées sont amples et orientent les étudiants vers les facultés. Le parvis des commerces côté boulevard Baille est simplifié pour faciliter les déplacements tout en assurant les livraisons.
Afin de mettre en valeur la perspective vers la bastide Timon David, le projet supprime toute émergence dans l’axe du bâtiment au profit de larges bandes jardinées dans lesquelles s’insèrent des assises propices à la contemplation.

 

Vue depuis la Timone - ©Golem Images pour Devillers & Associés - Tangram

Vue depuis la Timone – ©Golem Images pour Devillers & Associés – Tangram

 

Dans le cadre de ce projet, Tangram a pour mission de concevoir, en étroite collaboration avec l’agence Devillers et Associés, la section comprise entre le boulevard Chave et l’avenue de la Blancarde.

Le démarrage des travaux d’aménagement est envisagé fin 2018 sur la section du Jarret comprise entre la rue Sainte-Cécile et le boulevard de la Blancarde ; les travaux sur les autres secteurs s’enchaîneront par la suite. La mise en service du Jarret requalifié est prévue pour fin 2021.

 

CHIFFRES CLÉS
3,6 km de Saint-Just à la Place de Pologne
16 ha d’espaces publics requalifiés
1000 arbres plantés (160 Arbres abattus, 320 arbres conservés)
6.7 km de Piste cyclable
50% d’espace alloué à la voiture (contre 80% aujourd’hui)
50% d’espace dédié au piéton (20% piétons/cycles aujourd’hui)
450 places de stationnement projetées (510 places licites actuelles)
72 M€ TTC

 

Vue sur l’angle Square Sidi Brahim et le boulevard Sakakini -©AMGraphisme pour Devillers & Associés - Tangram

Vue sur l’angle Square Sidi Brahim et le boulevard Sakakini -©AMGraphisme pour Devillers & Associés – Tangram

 

Fiche Technique :
Maître d’ouvrage : Métropole Aix-Marseille Provence - Direction des Infrastructures
Concepteurs :  Devillers et Associés (mandataire), Tangram, 8’18’’, Réussir l’Espace Public
Bureau d’études associé : Ingerop
Equipe Tangram : Laure de Buzon, Ulrike Schiermeier, Joséphine Pinatel
Programme : Requalification d’espace public
Surface : 3.6 km
Montant des travaux : 54 M€ H.T.

Ce mardi 08 octobre, l’agence Tangram a été désignée lauréate des Trophées du Cadre de vie dans les catégories « Patrimoine et Attractivité » et « Espace Urbain et Paysager ».

 
Organisés tous les ans par Fimbacte, les Trophées du Cadre de Vie récompensent les initiatives contribuant à l’évolution et à la valorisation du cadre de vie. Pour cette édition 2019, le projet de réhabilitation du Bâtiment des Affaires Maritimes a remporté la catégorie « Patrimoine et Attractivité ».

Bâtiment des Affaires Maritimes
Conçu par Tangram pour Habside, le renouveau de ce bâtiment patrimonial s’est articulé autour de deux axes qui ont séduit le jury : une véritable seconde vie participant à la revitalisation du quartier Joliette et une place faite à la nature en ville grâce à sa cour pavée transformée en jardin.

JNArchi 2019 Journées Nationales de l'Architecture 2019 Tangram Journées Portes Ouvertes Marseille
previous arrow
next arrow
Slider

 

Requalification du Cours Lieutaud
La requalification du Cours Lieutaud a quant à elle été récompensée dans la catégorie « Espace Urbain et Paysager ». La mixité des usages, la réversibilité des espaces et la réelle mise en œuvre de la notion de cours ont su convaincre le jury.

previous arrow
next arrow
Slider

Situé boulevard Trollat à Marseille, le projet « Terrasses M » a reçu sa première pierre hier lors d’une cérémonie réunissant Marignan, maître d’ouvrage et Tangram, architecte du projet.
La cérémonie s’est tenue en présence du maire des 9e et 10e arrondissement de Marseille, Lionel Royer-Perreaut.

 

Terrasses M Trollat Marseille Architecture Logement Habitat

Terrasses M, vue rue ©AMGraphisme pour Tangram

 

Situé dans le 9e arrondissement de Marseille, le projet se développe dans un contexte où cohabitent des noyaux villageois et de grands ensembles collectifs.
Afin de s’inscrire parfaitement dans ce tissu urbain particulier, le projet se base sur le principe de transition et d’évolution des noyaux villageois et des tissus de type faubourg.
Il s’agit de faire évoluer un volume de base, correspondant à la typologie de «barre» vers des volumes s’apparentant au contexte pavillonnaire.

Terrasses M Trollat Marseille Architecture Logement Habitat

Croquis volumétrie ©Tangram

 

Les 3 bâtiments, allant de R+1 à R+3, sont donc décomposés en deux parties générant une faille. Le premier volume est ainsi en continuité avec le contexte urbain des grandes résidences de logements, de part et d’autre des boulevards Trollat et Romain Roland.
Puis, le second volume est creusé et dédensifié pour créer une transition avec le tissu pavillonnaire, laissant apparaitre des petits volumes à l’échelle des petites maisons existantes.

Terrasses M Trollat Marseille Architecture Logement Habitat

Terrasses M, vue aérienne ©AMGraphisme pour Tangram

 

FICHE TECHNIQUE TERRASSES M, MARSEILLE
Maîtrise d’ouvrage :  BPD Marignan 
Architecte : Tangram
Paysage : Tangram
Programme : Construction d’un immeuble de 65 logements 
Surfaces : 3.942 m² SDP et 1.434 m² d’espaces végétalisés 
Montant des travaux : 5.3 M€ H.T.
Equipe Tangram : Hervé le Roy, Lamia Thaminy, Neïla Bendjelida, Julie Ferreres, Jérôme Guigon, Romuald Cailly

La résidence Triptik, conçue et réalisée par Tangram pour Coffim Méditerranée a été livrée. Cette construction neuve de 9 étages s’inscrit dans le développement du quartier de Pont de Vivaux.

 

Triptik Marseille Pont de Vivaux Tangram Logement Habitat Nouveau Quartier Architecture

 

Située entre le boulevard de Pont de Vivaux et les berges de l’Huveaune, le long de la voie nouvelle (U424) reliant le boulevard de Pont de Vivaux à l’échangeur Florian, la résidence Triptik groupe un foyer pour jeunes actifs, des logements collectifs, des bureaux et un parking de 171 places.
Le rez-de-chaussée accueille les trois halls d’accès aux logements ainsi que les locaux communs du foyer pour jeunes actifs et les bureaux.

 

Triptik Marseille Pont de Vivaux Tangram Logement Habitat Nouveau Quartier Architecture
Triptik Marseille Pont de Vivaux Tangram Logement Habitat Nouveau Quartier Architecture
Triptik Marseille Pont de Vivaux Tangram Logement Habitat Nouveau Quartier Architecture
Triptik Marseille Pont de Vivaux Tangram Logement Habitat Nouveau Quartier Architecture
Triptik Marseille Pont de Vivaux Tangram Logement Habitat Nouveau Quartier Architecture
Triptik Marseille Pont de Vivaux Tangram Logement Habitat Nouveau Quartier Architecture
Triptik Marseille Pont de Vivaux Tangram Logement Habitat Nouveau Quartier Architecture
previous arrow
next arrow
Slider

 

Le parti retenu pour la conception de ce bâtiment est d’affirmer un socle fort, dans un rapport aux éléments structurants que sont la voie nouvelle, l’Huveaune et l’autoroute.
Au-dessus de ce socle, trois bâtiments s’inscrivent, de par leur hauteur, leur vocabulaire architectural clair et leur identité propre, dans un dialogue avec le territoire élargi : vue depuis les passerelles et le boulevard de Pont de Vivaux.

 

FICHE TECHNIQUE TRIPTIK, MARSEILLE 
Maîtrise d'ouvrage : Coffim Méditerranée, 13 Habitat et Quartier Latin (résidence jeunes actifs)
Architecte : Tangram 
Entreprise : Eiffage Construction Provence
Bureaux d'études : Garcia ingénierie, Sigma structure
Bureau de contrôle : Apave
Programme : Construction d'un programme mixte comprenant 240 logements dont 93 logements étudiants, 123 logements en accession et 24 sociaux, 811 m² de bureaux et un parking de 171 places. RT 2012 
Surface : 11.893  m² SDP 
Montant des travaux : 15 M€ H.T. 
Équipe Tangram : Emmanuel Dujardin, Hervé Le Roy, Chawky Feghoul.