Tangram et Amelia Tavella Architectes, lauréats du concours pour le groupe scolaire Simone Veil à Villeurbanne

16 novembre 2018

Les agences Tangram et Amelia Tavella Architectes ont remporté le concours lancé par la Ville de Villeurbanne pour la construction du groupe scolaire Simone Veil dans la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC) Villeurbanne La Soie.

 

Située à l’Est de Lyon, la ZAC Villeurbanne La Soie s’intègre dans le projet global d’aménagement urbain Carré de Soie, déployé sur les villes de Villeurbanne et Vaulx-en-Velin.
Porté par le Grand Lyon et la ville de Villeurbanne, l’objectif de cette ZAC est de créer un nouveau quartier de ville comprenant logements, commerces, bureaux et équipements publics, au cœur des quartiers historiques, marqués par leur passé industriel.

Le futur groupe scolaire Simone Veil accueillera 15 classes, (9 classes élémentaires et 6 classes de maternelle), un restaurant scolaire et un équipement d’accueil pour jeunes enfants de 42 places.
Le programme prévoit la possibilité d’une extension du restaurant scolaire et l’ajout de 10 classes supplémentaires (6 classes élémentaires et 4 classes de maternelle).

Groupe Scolaire Simone Veil Tangram Architecture Pauline Guerrier ZAC Villeurbanne La Soie Carré de Soie

Perspective du groupe scolaire Simone Veil de Villeurbanne, côté parvis – ©AMGraphisme

Ce projet est avant tout l’expression d’une conception croisée entre architectes et artiste. La complémentarité de leurs travaux permet la formulation de propositions structurantes pour le projet.
L’œuvre créée par Pauline Guerrier se déploie sur les façades extérieures sous la forme d’une arborescence composée à l’aide de saillies de briques plus ou moins inclinées. Elle confère au projet, et par là-même au quartier, une identité très forte.
Le choix de la brique comme matériau dominant assoie l’identité du bâtiment en perpétuant l’histoire industrielle du site.
Quant au titre de l’œuvre, Rien ne s’efface, cette citation de Simone Veil, éponyme du bâtiment, au sujet de l’histoire et de la mémoire humaine, rappelle combien la permanence du bâtiment scolaire assure la transmission des savoirs et des modes de vie.

L’arborescence artistique et les treillages de modules de terre cuite formant brise vue et brise soleil, donnent à la paroi une vibration et en complexifient les jeux d’ombre et de lumière en fonction de l’orientation des façades, des heures de la journée, ou des saisons.

Groupe Scolaire Simone Veil Tangram Architecture Pauline Guerrier ZAC Villeurbanne La Soie Carré de Soie

Perspective d’une des cours du groupe scolaire Simone Veil de Villeurbanne – ©AMGraphisme

Les gabarits contrastés s’adaptent au contexte urbain et permettent également d’exprimer le programme qu’ils abritent : les plus jeunes enfants sont dans des volumes bas, alors que plus ils grandissent et plus les volumes sont hauts.
Les interruptions et retraits de façades font place à des patios arborés et jardins suspendus.
Le bâtiment s’ouvre sur l’extérieur tout en le maintenant à une certaine distance. La façade est à la fois poreuse et protectrice. Elle agit comme un filtre.

La cour intérieure se déploie en strates, chacune proposant un espace dédié à des types d’activités. Cette organisation développe un parcours éducatif et un univers ludique dont l’offre s’enrichit au fil de la scolarité.
Ces cours sont complétées par des jardins suspendus dont les plantations se développent depuis la cour de plein pied jusqu’au ciel via les toits végétalisés, témoignant ainsi de la fonction d’élévation de l’enseignement.

Groupe Scolaire Simone Veil Tangram Architecture Pauline Guerrier ZAC Villeurbanne La Soie Carré de Soie

Perspective d’un espace de vie du groupe scolaire Simone Veil de Villeurbanne – ©AMGraphisme

L’agencement intérieur est composé selon l’évolution et les codes de l’enfance.
Les enfants ne faisant qu’un avec leur environnement, l’enveloppe sensorielle que représente le bâtiment est aussi déterminante pour leur bien être que pour leur éveil. Les « matériaux premiers » (terre cuite, bois, béton, liège), les teintes naturelles et la lumière tamisée induisent calme et sérénité.
Les recoins et cachettes intégrés à l’architecture intérieure, la mobilité des éléments, encouragent la motricité de l’enfant, avec une ambition créative.

 

FICHE TECHNIQUE DU PROJET GROUPE SCOLAIRE SIMONE VEIL DE VILLEURBANNE
Maîtrise d’Ouvrage : Ville de Villeurbanne
Architectes : Tangram (mandataire), Amelia Tavella Architectes
Artiste : Pauline Guerrier
Bureau d’étude : Quadriplus
Programme : Construction d’un groupe scolaire de 15 classes (9 élémentaires et 6 maternelles), d’un restaurant scolaire et d’un équipement d’accueil pour 
jeunes enfants, de 42 places.
Surface : 3750 m² SDP
Montant des travaux : 9.1 M€ H.T.
Équipe Tangram : Emmanuel Dujardin, Franco Russo, Guillaume Laurent, Marco DiGrandi, Aline Charrière, Jeroen Dupont, Olivier Bocquet.
Équipe Amelia Tavella Architectes : Amelia Tavella, Anaïs Natali, Margot Van Gaver