Le groupement formé par Devillers & Associés, Tangram, Ingérop, 8´18” et Réussir l’espace public, lauréat du concours de la requalification du Jarret

20 décembre 2017

Tangram, associé au groupement mené par Devillers & Associés (mandataire), Ingérop, 8’18’’ et Réussir l’Espace Public, a été désigné pour transformer la rocade du Jarret en boulevard urbain.

Le Jarret Tangram Devillers Marseille

Vue sur l’angle Square Sidi Brahim et le boulevard Sakakini / ©AMGraphisme pour Devillers & Associés, Tangram, Ingérop, 8´18” et Réussir l’espace public

Le Jarret évoque à Marseille la rocade de contournement de la ville. Pourtant, le Jarret est une rivière, venant du massif de l’Etoile et se jetant dans l’Huveaune. Busée depuis les grands travaux d’infrastructures de 1955, elle a disparu du paysage marseillais pour laisser la place à une large route très empruntée, encombrée et bruyante, ménageant 6 voies de circulation mais des trottoirs réduits et encombrés. Par sa connexion à l’autoroute A7 au Nord et à l’autoroute A50 au Sud, le Jarret constitue actuellement l’unique itinéraire de contournement de la ville. La complète réalisation de la L2 et du Boulevard Urbain Sud permettra de reporter le trafic de transit sur une infrastructure ainsi dédiée et aménagée en conséquence, permettant aux quatre boulevards qui constituent la rocade du Jarret (Maréchal Juin, Françoise Duparc, Sakakini, Jean Moulin) de retrouver une fonction de desserte inter quartier. L’opportunité de cette requalification complète du Jarret est de transformer radicalement la rocade en un boulevard urbain en déployant une stratégie de reconquête des espaces publics fondée sur le développement de nouveaux usages.

 

Le Jarret Tangram Devillers Marseille

Vue depuis le boulevard Jean Moulin, à hauteur du Campus de la Timone / ©AMGraphisme pour Devillers & Associés, Tangram, Ingérop, 8´18” et Réussir l’espace public

 

Pour ce faire, le projet tend à gommer les stigmates routiers : suppression du terre-plein central, modification des carrefours en supprimant le fonctionnement en giratoire percé, création de larges trottoirs et d’une piste cyclable, augmentation du nombre de passages piétons,  plantations généreuses… Dans le cadre de ce projet, Tangram a pour mission de concevoir, en étroite collaboration avec l’agence Devillers & Associés, la section comprise entre le boulevard Chave et l’avenue de la Blancarde.

 

Le Jarret Tangram Devillers Marseille

Vue depuis le parvis de la piscine Vallier / ©AMGraphisme pour Devillers & Associés, Tangram, Ingérop, 8´18” et Réussir l’espace public

 

La rivière du Jarret a laissé quelques traces : ses méandres impriment leurs mouvements à la voirie. Autour du square Vallier, l’espace public s’agrandit, donnant l’occasion d’évoquer la rivière. Un puits, sur le trottoir, donne à voir la rivière ; un jeu de lumière l’éclaire. Le projet prend sa source ici pour s’immiscer dans le square, agrandi, largement végétalisé, où l’offre de jeux est renouvelée et enrichie d’une dimension aquatique : l’eau devient ludique. Le parvis de la piscine du complexe Vallier est, quant à lui, redessiné : le sol du boulevard s’étire jusqu’au pied du stade Vallier où se ménage des agrès sportifs.

 

La requalification du Jarret vient s’inscrire, au même titre que  la transformation du Cours Lieutaud et la création du boulevard Urbain Sud, dans l’agenda de la mobilité métropolitaine, présenté vendredi 01 décembre par M. Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille et président de la métropole Aix-Marseille Provence, au coté de Mme Martine Vassal, président du Conseil Départemental des Bouches du Rhône.

 

 

 

Fiche Technique :
Maître d’ouvrage : Métropole Aix-Marseille Provence – Direction des Infrastructures
Concepteurs :  Devillers et Associés (mandataire), Tangram, 8’18’’, Réussir l’Espace Public
Bureau d’études associé : Ingerop
Equipe Tangram : Laure de Buzon, Ulrike Schiermeier, Joséphine Pinatel
Programme : requalification d’espace public et de voirie sur 3.7 km
Montant des travaux : 54 M€ H.T.